L’intro…

Nourri de la lecture des praticiens et théoriciens de la pédagogie institutionnelle, de l’éducation nouvelle comme Jean Piaget, Alexander Neill ou Célestin Freinet ; tout autant inspiré de l’Ecole parallèle de Marly et du Lycée expérimental d’Oslo, le Lycée autogéré de Paris a ouvert ses portes en septembre 1982. De sa première rentrée effectuée dans les caves du lycée François Villon à son enracinement dans les locaux actuels classés aux monuments historiques du xve arrondissement de Paris, il a souvent été visité, regardé et même analysé, sans n’avoir jamais fait l’objet d’une publication à part entière.


Porté par un esprit de résistance et le sentiment, parfois justifié, d’un certain isolement, il aurait pu se retrancher dans la posture héroïque d’un fameux petit village gaulois. Mais non !


Après 30 ans d’existence, comment ne pas répondre à l’invitation des éditions du réseau REPAS de participer à leur collection « Pratiques utopiques » ?


Mais comment… ? Quoi ?… Écrire ? Nous-mêmes… sur nous-mêmes ? Et là, toutes les peurs, celles de la page blanche, de se tromper, d’être ennuyeux. Et surtout celle d’être lus. Face à ces angoisses, nous avons fait confiance à notre méthode habituelle : prendre le temps et puiser l’essentiel de notre force dans celle du groupe. Si écrire est certainement un acte individuel, publier ce livre fut pour nous une belle aventure collective, sans zizanie ni combats de chefs. Des enseignants récemment cooptés à ceux arrivés depuis plus longtemps, des élèves tout juste lapiens à ceux inscrits depuis déjà quelques années, les thèmes et les points de vue ont été partagés sans domaine réservé et sans chercher à être exhaustif. À chacun son style : textes analytiques, descriptifs ou plus littéraires, billets d’humeur, témoignages, lettres, conversations…


Ce livre est composé de deux parties : la première a été rédigée par des enseignants et des élèves actuels, qui ont voulu organiser un parcours à travers les temps et les lieux du lycée tel qu’il leur apparaît en ce moment. Comment y arrive-t-on ? Qu’y fait-on ? Quelle structure politique ? Après quelque temps, quels regards avons-nous sur nos pratiques ?


La deuxième partie est le résultat du travail de mémoire et de synthèse d’un seul auteur. Tout au long de la première année du lycée, son regard d’enseignant met en valeur les enjeux et les ébauches des dispositifs d’organisation qui fondent encore le lycée d’aujourd’hui. En association avec la première partie, on perçoit ainsi les évolutions structurelles et les expérimentations pédagogiques qui ont jalonné les trente années de son histoire.


Après tant d’années, les questions restent les mêmes. Comment l’équipe prof arrive-t-elle à gérer collectivement le lieu ? Comment les élèves sont-ils associés à la gestion du lycée ? Comment offrir un moment qui leur permet de se stabiliser, de trouver un chemin et d’être capable de faire des choix ? Comment apprendre, se former et en même temps fabriquer de la liberté pour chacun et pour tous ?


Enfin un livre sur le Lycée autogéré de Paris ! Pas une bible, pas un projet pédagogique ni un carnet de recettes… Voilà un livre tel que nous sommes : volontaire, étonné, enthousiaste et révolté, tranché, incomplet, actif et convaincu, énervé mais inventif, laborieux parfois, affirmatif et pointilleux, à l’amour-humour vache, fier de ce qu’il est, un corps tout entier. Souhaitons que des vents audacieux soufflent sur l’éducation, fort et assez longtemps pour soutenir les expériences actuelles et encourager les nouveaux projets.


Et maintenant que ce livre est entre vos mains, il est à vous ! Bonne lecture.

 

gaston couché

Comment se procurer ce beau livre ?

Directement au lycée évidement !

A partir de Septembre, aux jours et heures d’ouverture :

du lundi au vendredi, de 9h00 à 18h00.

 

 

bon commande fabrique 2016

Par correspondance

Imprimez le bon de commande ci-contre

(à envoyer à l’adresse indiquée)

Bon de commande livre – Une fabrique de libertés

 

 

 

 

Mais aussi en librairie :